Les mystères de Rome: la porte alchimique

cinema all'aperto roma: isola tiberina e piazza san cosimato
Cinéma en plein air à l’Isola Tiberina et à San Cosimato
30 juillet 2019
tramonti di roma
Tour à travers les crépuscules romains
10 septembre 2019
porta alchemica roma

Si vous êtes à Rome et avez déjà visité monuments, places et sites archéologiques, vous pourriez partir à la recherche d’endroits moins connus et mystérieux, pour sentir le frisson de l’aventure et échapper des parcours touristiques classiques.

Le premier endroit mystérieux que nous vous conseillons de visiter se trouve dans le cœur du quartier Esquilino, dans piazza Vittorio, qui a étée conçue à la fin du XIX siècle pour accueillir le Roi et son entourage, après son installation à Rome de Turin.

En promenant dans le gros jardin au centre de la place, vous noterez immédiatement que le quartier est une zone multiethnique ou des communautés provenant de chaque continent coexistent.

Au centre de la place il y a une fontaine formé par une sculpture étrange que les romains appellent « fritto misto » (parce que ressemble un plat de poisson typique) : œuvre de l’architecte Rutelli, elle fut initialement conçue comme ornement de la fontaine de piazza Esedra.

En regardant un des coins du jardin vous trouverez enfin le lieu dont on parle : La porte alchimique, appelée aussi porte magique.

L’histoire de la porte alchimique de Rome

Pour découvrir son histoire il faut aller arrière dans le temps : pendant la deuxième moitié du XvII siècle, un certain marquis Massimiliano Palombara di Pietraforte, passionné des sciences ésotériques, choisit ce lieu pour construire sa villa.

Le marquis avait formé un vrai groupe des passionnés d’ésotérisme, parmi lesquels le jeune médecin et alchimiste milanaise Giuseppe Borri, qui commença à mener plusieurs experimentations dans le laboratoire de la villa au fin de trouver la pierre philosophale. On dit que le jeune médecin dut laisser Rome à un moment parce qu’il était recherché par la terrible inquisition papale, et laissa toutes ses formule au marquis, mais personne réussit à les déchiffrer. Le marquis alors les fit graver dans la porte d’accès au laboratoire, pour être certain qu’elles n’allaient pas être perdues.

Quand on commença la restauration de la place à la fin du XIX siècle la villa fut abattue. La seule partie sauvée fut l’accès au laboratoire du marquis, qui fut appelé porte alchimique.

La porte se présente comme un petit portal muré, garni par un montant en pierre blanche ou on peut encore voir les symboles alchimiques. A côté de la porte il y a deux statues bizarres, ajoutées ensuite à la démolition, qui représentent une divinité Egyptienne appelée Bes, adorée à Rome pendant l’été impériale.

Sur la porte on peut lire des inscriptions mystérieuses : « Esprit divin » (en hébreu) et « Trois sont les choses nobles, Dieu et l’homme, la mère et la vierge, l’un et trine » et « Le dragon des Esperis conserve l’accès au potager magique et sans Hercule Jason aurait jamais gouté les délices de la Colchide » ( ce dernier deux en latin).

Un vrai lieu mystérieux et magique!

Fragrance Tour organise des visites guidées du le quartier de l’Esquilino, auxquelles vous pouvez associer une chasse au trésor ou une visite gastronomique sur mesure. Contactez-nous pour plus d’informations.

Français